Le Kraterfront

Ypres commémoration guerre belgique Kraterfront

Le 10 juin 2017 – Kraterfront : Commémoration de la 3ème Bataille d’Ypres

100 ans après le Coup de mine, un happening son et image, le Kraterfront se déroule le 10 juin 2017, au milieu du paysage de cratères historique de Heuvelland. Pendant un « live soundscape » de la formation canadienne Godspeed You! Black Emperor, l’éclairage et des images historiques et contemporaines sont intégrées dans le paysage par l’artiste Shelbatra Jashari. Des milliers de bougies, créées par le cycle supérieur des écoles primaires de Flandre-Occidentale, continueront à éclairer l’environnement. Un éclairage de bougies fluorescentes bleues et blanc cassé, des images historiques et le paysage couturé de cicatrices seront les éléments de base de cette installation de sculptures et une ode célébrant la manière dont la lumière insuffle une vie nouvelle au paysage de la région.

Le contexte historique

La Troisième Bataille d’Ypres a débuté le 31 juillet 1917 et a connu un déroulement très difficile et atroce. Un épisode exceptionnel dans le déroulement de la Bataille se situe aux environs de Passendale en octobre 1917. Malgré toutes les difficultés rencontrées en été et les nombreuses pertes des armées britannique et australienne, le maréchal britannique Haig restait déterminé à forcer une percée avant l’hiver. C’est donc le 12 octobre que débuta la Bataille de Passendale au cours de laquelle quelque 13 000 hommes perdirent à nouveau la vie. Le 6 novembre, Passendale tomba et la Troisième Bataille d’Ypres prit fin progressivement. Toutefois, Passendale semblait très difficile à défendre et tout le terrain gagné fut reperdu en peu de temps en avril 1918 pendant la Quatrième Bataille d’Ypres. Les pertes totales des deux côtés du front s’élevaient, selon des estimations très grossières, à 400 000 hommes, un nombre incroyable de victimes par rapport aux huit kilomètres seulement de déplacement du front. La Troisième Bataille d’Ypres, et en particulier la Bataille de Passendale, sont considérées aujourd’hui comme l’exemple d’une attaque insensée.

#Save The Date

Le 30 juin 2018, GoneWest organise le Waterfront à grande échelle. Depuis le chenal portuaire de Zeebruges jusqu’au chenal portuaire d’Ostende, sur une distance de 26,9 km, les cinq communes qui sont parcourues par le Waterfront : Zeebruges, Blankenberge, De Haan, Bredene et Ostende, des performances monumentales seront créées dans l’eau et autour de celle-ci, avec comme apothéose le chenal portuaire d’Ostende. En tant qu’élément participatif, le Waterfront veut surtout attirer l’attention sur l’avenir, l’espoir, la réconciliation, le pardon et la reprise comme genre humain.

Plus de détails sur www.gonewest.be

Publié par 

Laisser un commentaire