Gagnez vos places pour le son et lumière Suivez le guide

son et lumière au château de Villers-Châtel

Tentez de gagner vos places pour Suivez le guide, le son et lumière  au château de Villers-Châtel

Après le succès de la 1ère édition, David Creton, metteur en scène et chorégraphe barlinois de 29 ans, propose une nouvelle édition de «Suivez le guide», le son et lumière de l’arrondissement de la communauté de communes des Campagnes de l’Artois, aura lieu vendredi 8 et samedi 9 septembre au château de Villers-Châtel.

Le spectacle qui n’a qu’un an d’ancienneté s’annonce dejà comme un moment «incontournable» du secteur autant par l’originalité qui s’en dégage, par la diversité du contenu des tableaux (on y compte en plus des 200 figurants, 40 danseurs, 60 musiciens, des acrobates…) que par son feu d’artifice à couper le souffle. 

Le château de Villers-Châtel devient une «scène pluridisciplinaire» : courses cyclistes, fêtes médiévales, spectacles, courses de lévriers… Cette scène a pour axe dominant le spectacle qui, sur 2 jours, pourra rassembler près de 1000 personnes chaque soir…

Pour jouer c’est simple ! Envoyez un mail à contact@les-sorties-gratuites.fr avec le mot de passe “Suivez le guide”. Tirage au sort parmi les participants le 6 septembre.

Dans une charmante et paisible commune trône un château qui a connu joies et peines, bénédictions et guerres… Le château de Villers-Châtel est « un bijou de pierre dans un écrin de verdure ». Forteresse des XIVème-XVème siècles de plan quadrangulaire, entourée de tours rondes et d’un donjon, une tour ronde, sur le flanc occidental, appelée «le fort» est la partie subsistant de l’époque médiévale.

En 1750, une partie du château est démolie et un nouvel édifice reconstruit dont il reste la façade d’entrée. En 1860 construction de la chapelle castrale par le Baron Béthune, architecte belge chantre du néo-gothique. Puis il ajoute une galerie de style troubadour à la façade du XVIIIème et construit une aile en retour d’équerre avec un donjon carré à la jonction des deux bâtiments. Pendant la Première guerre mondiale, le château sert d’infirmerie. Il est occupé par les Anglais puis les Allemands au cours de la Seconde guerre mondiale. Une ferme modèle, reconstruite après la Première guerre mondiale, fait face au château. Pour sa tour médiévale, sa galerie néogothique, le château est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. 15 éléments font l’objet d’une protection dans cette construction.

Plus d’informations sur www.les-amis-du-chateau-de-villers-chatel.com

Publié par 

Laisser un commentaire